cunnilingus

Manger la chatte. Bouffer le minou. Brouter le chatte, bref, faire un cunnilingus. Quel que soit le nom qu’on lui donne, le cunnilingus a le vent en poupe depuis un moment déjà, notamment pour les préliminaires. Et il y a beaucoup de bonnes raisons à cela, mais encore faut-il bien savoir faire un cunni.

Alors, partons à la découverte du cunnilingus en toute décontraction.

Qu’est-ce que le cunnilingus ?

La réponse courte est : du sexe oral réalisé sur une femme (à l’image de la fellation pour les hommes).

En quelques mots : les techniques de cunnilingus consistent à utiliser la bouche et la langue pour lécher et sucer la vulve (et plus particulièrement le clitoris) de sa partenaire afin de lui procurer une sensation de plaisir voir un orgasme (voir même un multi-orgasme !).

Le mot cunnilingus est dérivé des mots latins désignant la vulve (cunnus) et du verbe « lécher » (lingō).

Parlons des principes de base du cunnilingus

Il est important de noter que, dans le langage courant, la société désigne l’ensemble de la zone génitale d’une femme par le terme « vagin ». En réalité, le terme anatomique correct pour désigner l’ensemble de la zone génitale est « vulve ». Tout ce que vous pouvez voir extérieurement est la vulve. Chaque vulve est différente par sa taille, sa couleur, son goût et son odeur. Mais toutes les vulves sont normales ;-).

vulve montrant le clitoris et les lèvres

Lorsque tu te pencheras sur la vulve, que verras-tu ? De haut en bas, voici ce à quoi tu dois t’attendre :

Si vous faites glisser votre main du nombril de votre partenaire vers le bas en direction de la vulve, la première zone que vous rencontrerez est le mons pubis, là où commencent les poils pubiens.

Ensuite, vous pouvez voir les lèvres intérieures et extérieures – également appelées « lèvres » – qui encadrent le vagin. Vers le haut, là où les lèvres se rejoignent, se trouve le clitoris, merveilleusement sensible, protégé par un repli appelé capuchon clitoridien. On a déjà parlé du clitoris dans cet article.

Pourquoi le cunnilingus est important et génial pour la femme et l’homme

Le cunnilingus permet d’augmenter l’excitation de la femme d’une manière que d’autres types de stimulation sexuelle ne peuvent pas faire. L’intimité et les sensations physiques se combinent pour créer une expérience profondément agréable. En pratiquant le cunnilingus, vous avez l’occasion de vous rapprocher de votre partenaire et de mieux comprendre ses besoins.

La puissance du cunnilingus en fait plus qu’un simple préliminaire – il peut facilement devenir l’événement principal du rapport sexuel. Il suffit de demander à des lesbiennes ce qu’elles en pensent. Plusieurs études ont montré que les femmes atteignent l’orgasme principalement par la stimulation du clitoris.

Pour l’homme, le cunnilingus permet également de réduire la pression sur les performances du pénis en pénétration. Il peut ainsi ralentir le rythme et baisser son excitation tout en faisant prendre beaucoup de plaisir à sa partenaire. Les actes sexuels et leurs durées suscitent tellement d’anxiété chez les hommes que le fait de savoir comment pratiquer le cunnilingus peut élargir considérablement les options de votre menu sexuel.

De plus, les femmes qui ont accouché récemment, qui souffrent de vaginisme ou qui n’apprécient tout simplement pas la pénétration seront aussi bien contentes d’avoir un partenaire qui sait comment faire un bon cunnilingus.

Nerveuse à l’idée de recevoir un cunnilingus ?

Pendant longtemps, les femmes ont été victimes de messages négatifs, véhiculés par des stigmates culturels et sociaux, selon lesquels elles ne méritaient pas de prendre du plaisir. Cela peut conduire à un intense sentiment de culpabilité vis-à-vis du sexe. Trop souvent, cela se traduit par l’angoisse d’être perçue comme égoïste, ou par la conscience de prendre trop de temps pour atteindre l’orgasme.

Pour mémoire, pour une femme le temps moyen pour atteindre l’orgasme est de 20 à 45 minutes. Cela dépend bien sûr de la quantité de stimulation avant le sexe oral, du niveau de stress, des médicaments et d’autres facteurs. Une personne peut être distraite en se préoccupant de son apparence, de son odeur, de son goût, de ses sensations, etc.

En tant que donneur de cunnilingus, vous devriez complimenter votre partenaire et la rassurer par de nombreuses affirmations, comme « J’aime être entre tes jambes » ou « Tu as un goût incroyable » afin de la déstresser. Une abondance de compliments sincères au début d’un cunnilingus peut vraiment contribuer à atténuer l’anxiété et la gène que pourrait ressentir votre partenaire. Vous devez tout faire pour que madame soit pleinement présente et enthousiaste à l’idée de recevoir du plaisir par du sexe oral.

Comment faire un bon cunnilingus ?

Mais alors, comment faire un cunnilingus, exactement ? Pour commencer, il est normal d’être nerveux ou de s’inquiéter de votre « performance ». Cela montre que vous vous sentez concerné. Bien sûr, vous voulez faire plaisir à votre partenaire mais ne vous mettez pas trop la pression non plus.

Prenez ces sentiments et transformez-les vers de la communication et de l’attention à votre partenaire. Ne vous souciez pas d’être axé sur un objectif en vous concentrant uniquement sur les orgasmes de madame et les limites de temps que vous vous imposez. N’hésitez pas à discuter avec votre partenaire à l’avance, en lui demandant ce qu’elle aime ou ce qu’elle n’aime pas. Il est également intéressant de se demander ce que vous pourriez aimer dans cette expérience. Vous pouvez par exemple regarder votre partenaire se toucher pour observer les mouvements et la pression qu’il préfère. Existant, non ?

En tant que donneur de cunnilingus, vous devez aider votre compagne à se recentrer sur elle-même en vous rapprochant d’elle et en lui suggérant des choses qu’elle aime. La bonne communication et la coopération dans l’exploration cunni peuvent faire en sorte que l’expérience soit axée sur le plaisir et la connexion plutôt que sur la « réussite » à tout prix. Cette approche est d’ailleurs un état d’esprit à avoir pour le sexe en général !

Les meilleurs conseils pour réaliser un cunnilingus très hot

Vous trouverez ci-dessous les questions les plus courantes sur le cunnilingus qui me sont demandés par des hommes lors de mes shows (pour rappel, je suis camgirl à mes heures perdues et beaucoup d’hommes me questionne sur leur sexualité) :

  • Quels sont les meilleurs conseils à donner aux hommes pour réaliser un bon cunni ?
  • Comment m’y prendre pour descendre ma tête entre les jambes de la fille ?
  • Dois-je utiliser des sextoys ?
  • Comment lui offrir la meilleure expérience possible ?
  • Dois-je faire des bruits ou parler avant et pendant le cunni ?

Premièrement, il est important de commencer en douceur et de réfléchir à l’environnement dans lequel vous allez réaliser un cunni (lieu et surtout position). Mettez-vous à l’aise, immergez-vous dans cette belle expérience. Pensez à votre environnement. Avez-vous besoin de coussins pour vous positionner ? De chaussettes ? D’un massage préalable ? Peut-être de la musique ? Comment pouvez-vous élaborer ensemble la création d’un environnement propice à un plaisir et un confort accrus ? Créez votre zone de confiance, une bulle, pour que votre expérience du cunni soit un plaisir mutuel.

Votre compagne de jeu aimerait peut-être des petits coussins/oreillers pour soutenir sa tête afin de regarder le spectacle confortablement. Ou préfère-t-elle avoir les yeux bandés pour s’immerger totalement dans ce moment de plaisir ?

Madame doit se concentrer entièrement sur le plaisir qu’elle reçoit et non sur un quelconque type de performance. Utilisez votre voie ou des petits gémissement pour canaliser votre plaisir, tout en signalant à Monsieur (ou Madame pour les lesbiennes) les sensations que vous ressentez et celles qui vous stimulent le plus. Si nécessaire, redirigez l’attention de Monsieur où vous le souhaitez avec des phrases telles que « J’aimerais… », « Ce serait génial si… ».

Rassurez votre partenaire en utilisant votre propre style de communication (verbale, gestuelle,…). Faites-lui savoir si vous vous taisez lorsque vous vous amusez vraiment, ou l’inverse. Communiquer avec votre partenaire est toujours sexy et sera toujours apprécié par Monsieur.

Les techniques à connaître pour faire un bon cunnilingus

Tout d’abord, n’allez pas directement au clitoris. Jamais ! C’est tenant mais cela risquerait d’avoir l’effet inverse de celui escompté.

Il faut d’abort s’échauffer (surtout Madame) avant de stimuler le clitoris. Essayez d’embrasser des zones érogènes comme les oreilles, le cou, les hanches et l’intérieur des cuisses. Une fois que vous vous êtes rapproché de la vulve, la méthode recommandée est de toujours commencer par les zones extérieures. Débutez avec les lèvres extérieures, puis déplacez-vous progressivement vers l’intérieur, vers les zones plus sensibles, comme le clito. Allez-y plus lentement que vous ne le pensez en général. Vous pouvez également utiliser votre nez, vos lèvres, votre langue, votre menton, l’ensemble de votre visage et vos doigts pour créer une stimulation et une connexion avec Madame.

Commencez par une langue douce et plate, en effectuant des mouvements doux, avant de passer très progressivement à une pression plus ciblée et à une langue plus ferme. Réfléchissez à toutes les façons dont vous pouvez utiliser votre langue. Léchouilles avec des mouvements amples et continus. Léchouille avec des coups de langue plus ciblés et plus fermes. Léchouille avec des mouvements de rotation prononcés et rapides…

N’hésitez pas à tester une variété de mouvements et de sensations, puis choisissez un mouvement auquel votre partenaire réagit et concentrez-vous dessus. Communiquez et testez ensemble pour trouver le rythme, la pression et la position qui fonctionnent le mieux sur le moment. Lorsque vous trouvez quelque chose d’excitant pour votre partenaire, restez dessus et faites-là profiter du meilleur cunnilingus ! Ne vous excitez pas et ne changez pas soudainement votre style en réponse à son excitation. Concentrez-vous sur le maintien d’un rythme régulier qui mène à l’orgasme.

Si vous êtes déjà un pro et que vous cherchez de nouvelles techniques spécifiques à essayer, pensez aux mouvements circulaires. Faites tourner votre langue autour du clitoris, puis essayez des mouvements ascendants du bas de la vulve vers le clitoris, en faisant des mouvements longs ou courts. Essayez de jouer au jeu du « Tu préfères ceci ou cela ? » avec votre partenaire, en alternant entre un style et un autre.

Parfois, il peut être difficile pour Madame d’exprimer ce qu’elle veut, mais choisir entre deux sensations peut être plus simple. Vous pouvez lui demander de vous montrer au préalable avec ses doigts ce qu’elle aime, et lui demander de vous faire une démonstration des mouvements qu’elle apprécie (ce qui est aussi super sexy et excitant pour vous!). Si vous sentez que votre partenaire pousse vers vous, continuer ce que vous faites et augmenter la pression ou la vitesse. Si vous sentez que votre partenaire s’éloigne, pensez à ralentir, à diminuer la pression ou à changer de zone.

Vous pouvez également utiliser votre main pour tirer légèrement sur son pubis afin de créer un peu plus de tension dans la région de la vulve. Posez votre main fermement sur le monticule pubien (enfin là où se trouvent normalement les poils si Madame est une adepte de l’épilation intégrale), et avec une main plate, appuyez doucement sur la zone vers le nombril de votre compagne. Cela permet d’exposer davantage ses nerfs d’augmenter réellement les sensations. Vous (le réalisateur de cunnilingus) pouvez aussi gémir en faisant un cunni, ce qui créé des vibrations très agréables sur la vulve de Madame.

D’autres types de stimulation peuvent être utilisés de concert avec le cunnilingus. Les vibromasseurs, la pénétration avec les doigts, les doigts en contact externe avec la langue, les massages, les pressions sur les fesses, la stimulation anale et le jeu des mamelons peuvent tous être utilisés en tandem avec le cunnilingus. Lorsque vous pénétrez avec les doigts, essayez de faire un mouvement de va-et-vient ou un mouvement de battement vers le haut en direction du pubis (où se trouve le point G). Vous pouvez également incorporer un peu de succion en utilisant vos lèvres tout en léchant pour augmenter la sensation.

Il est important de se rappeler que chaque personne est différente et a un corps différent. Soyez avant tout attentif au langage corporel et aux signaux vocaux de votre partenaire. Certaines personnes ont besoin de léchouilles légères et d’autres d’une succion ferme.

Positions populaires pour le cunnilingus

Il existe plusieurs positions populaires pour le cunnilingus. Essayez-en une – ou essayez-les toutes !

  • Une position de base confortable est celle où Monsieur est allongé sur le ventre, la tête entre les cuisses de Madame. Celle-ci est sur le dos, les jambes écartées. Vous pouvez entourer les cuisses de votre compagne de vos bras, ce qui permet à vos mains de caresser, masser, effleurer, embrasser ou stimuler les zones érogènes de votre chérie. Placer un oreiller sous les hanches de Madame peut être très utile pour le confort de votre cou. Une variante est d’allonger la fille sur le bord du lit, Monsieur étant à genoux sur le sol devant elle.
position classique du cunnilingus
  • La position assise sur le visage est également très populaire. Madame s’agenouille au-dessus du visage de Monsieur, ses genoux reposant de part et d’autre de la tête de ce dernier. Elle s’abaisse ensuite vers la bouche de son cher et tendre. Cela lui permet d’avoir un certain contrôle sur la pression et le rythme par le mouvement des hanches et le frottement. La présence d’une tête de lit ou d’un autre support auquel Madame peut s’accrocher peut lui apporter la stabilité dont elle a besoin.
cunnilingus fille assise sur gars
  • La position classique de 69 permet un mélange de contrôle pour chaque participant. Vous pouvez vous livrer à une stimulation simultanée, ou bien une seule personne peut recevoir. Avant de proposer le 69, assurez-vous de vérifier auprès de votre partenaire si cela l’excitera. Le 69 peut être une tâche complexe et peut parfois rendre difficile et moins probable l’orgasme de la femme.
cunnilingus position 69

  • et plein d’autres encore :
cunni debout
cunni debout
meilleur cunnilingus

Prêt à vous lancer dans le monde du cunni ?

J’espère que ce guide a été un excellent point de départ pour vos tentatives ou perfectionnement en matière de cunnilingus. Il existe de nombreuses autres techniques intéressantes que vous pouvez essayer avec votre partenaire, alors explorez, découvrez et amusez-vous. Des tonnes de livres et de ressources sont également disponibles, alors continuez votre apprentissage de cette activité amusante et agréable du cunnilingus.

(Visited 139 times, 1 visits today)

Categories:

Tags:

Comments are closed

Les articles les plus lus