masturbation - question

La masturbation est l’autostimulation des organes génitaux en vue d’obtenir une excitation et un plaisir sexuels, généralement jusqu’à l’orgasme (jouissance sexuelle). Elle consiste généralement à toucher, caresser ou masser le pénis ou le clitoris jusqu’à l’orgasme. Certaines femmes ont également recours à la stimulation du vagin pour se masturber ou utilisent des sextoys, comme un vibromasseur.

Qui se masturbe ?

Presque tout le monde. La masturbation est un comportement très courant, même chez les personnes qui ont un partenaire sexuel. Dans une étude nationale, 95 % des hommes et 89 % des femmes ont déclaré s’être déjà masturbés. La masturbation est le premier acte sexuel expérimenté par la plupart des hommes et des femmes. Chez les jeunes enfants, la masturbation est un élément normal de l’exploration de leur corps par l’enfant en pleine croissance. La plupart des gens continuent à se masturber à l’âge adulte, et beaucoup le font tout au long de leur vie.

Pourquoi les gens se masturbent-ils ?

En plus de procurer une sensation de bien-être, la masturbation est un bon moyen d’évacuer la tension sexuelle qui peut s’accumuler avec le temps, en particulier pour les personnes sans partenaire ou dont le partenaire n’est pas disposé ou disponible pour des rapports sexuels. La masturbation est également une alternative sexuelle sûre pour les personnes qui souhaitent éviter une grossesse et les dangers des maladies sexuellement transmissibles. Elle est également nécessaire lorsqu’un homme doit donner un échantillon de sperme pour un test d’infertilité ou pour un don de sperme. En cas de dysfonctionnement sexuel chez un adulte, la masturbation peut être prescrite par un sexologue pour permettre à une personne de connaître un orgasme (souvent chez les femmes, certaines femmes deviennent alors même multi-orgasmique) ou pour retarder son arrivée (souvent chez les hommes).

La masturbation est-elle normale ?

Alors qu’elle était autrefois considérée comme une perversion et le signe d’un problème mental, la masturbation est aujourd’hui considérée comme une activité sexuelle normale et saine, agréable, satisfaisante, acceptable et sans danger. Elle constitue un bon moyen d’éprouver du plaisir sexuel et peut être pratiquée tout au long de la vie.

La masturbation n’est considérée comme un problème que si elle empêche l’activité sexuelle avec un partenaire, si elle est pratiquée en public ou si elle cause une détresse importante à la personne. Elle peut être source de détresse si elle est pratiquée de manière compulsive ou si elle interfère avec la vie et les activités quotidiennes.

La masturbation est-elle nocive ?

En général, la communauté médicale considère que la masturbation est une expression naturelle et inoffensive de la sexualité, tant pour les hommes que pour les femmes. Elle ne cause aucune blessure physique ou dommage au corps et peut être pratiquée avec modération tout au long de la vie dans le cadre d’un comportement sexuel normal. Certaines cultures et religions s’opposent à la masturbation, voire la qualifient de péché. Cela peut entraîner de la culpabilité ou de la honte à l’égard de ce comportement.

Certains experts suggèrent que la masturbation peut en fait améliorer la santé sexuelle et les relations. En explorant votre propre corps par la masturbation, vous pouvez déterminer ce qui vous plaît sur le plan érotique et le partager avec votre partenaire. Certains partenaires ont recours à la masturbation mutuelle pour découvrir des techniques permettant de rendre leur relation sexuelle plus satisfaisante et pour renforcer leur intimité mutuelle.

(Visited 8 times, 1 visits today)

Categories:

Tags:

Comments are closed

Les articles les plus lus